Carte de notre itinéraire

Après l’arrivée à l’aéroport International de Keflavik, nous avons pris un bus pour Varmahlid au Nord, où a débuté notre périple à vélo: une fois là-bas, en selle! Tête baissée sur le guidon, et mollets au branle-bas de combat!d

Varmahlid-Keflavik en VTT, d’une traite! En 12 jours de vélo proprement dit, ce seront finalement 650 km de pur bonheur, la partie centrale sur des « routes de terre entretenues par les pouvoirs publics »: des pistes. Tout va bien, ce n’est pas un autoroute! A cela, il faut quand même rajouter quelques imprévus, comme une casse d’un dérailleur et d’une chaîne, une pleine journée consacrée à trouver du gaz pour avoir le privilège d’engloutir des lyophilisés chauds, la perte dans la soute du bus de plusieurs écrous et ressorts de fixation des roues, une gastro pour l’un d’entre nous, une tente piscine au réveil le matin, la perte dans le bus du portable d’Abdel, etc… Ce qui fait tout le charme d’un voyage, et les meilleurs souvenirs à raconter. Au moins la tente aura résisté à la tempête de Selfoss avec ses vents d’au moins 100 km/h.