FLORE ET VOLCANISME EN ISLANDE

L’Islande, une petite île perdue tout au nord de l’océan Atlantique, mesurant à peine 550km d’est en ouest pour 350 km du nord au sud, dont le nord frôle le cercle polaire arctique. Une petite île dont le seul nom évoque une nature sauvage et absolument préservée, belle et violente à la fois, sans présence humaine. Seule partie émergée de cette immense montagne sous-marine qui scinde en deux l’océan Atlantique, la « dorsale atlantique », elle est d’origine purement volcanique, et permet d’observer à ciel ouvert ce qu’on appelle un rift, là où s’écartent deux plaques tectoniques. Ces plaques, Nord-américaine et Eurasiatique, s’écartant chaque année de quelques centimètres, l’Islande grandit d’autant d’est en ouest. Vous l’aurez compris, l’Islande est le paradis des géologues