Les événements sportifs attirent des milliers de personnes dans les rues, et pas seulement pour les regarder.

Le jogging, le patinage et le cyclisme sont populaires auprès des jeunes et des moins jeunes.

Mais le sport n’est pas seulement amusant, il fait aussi travailler le corps et l’esprit.

Pour que votre santé ne souffre pas, il est particulièrement important de boire pendant les mois d’été.

Après tout, les personnes qui font du sport consomment de l’énergie, dont 25 % seulement sont utilisés pour l’exercice.

Le reste est transformé en chaleur, la température du corps augmente et nous transpirons.

Perte de liquide et de minéraux

La sueur a une fonction importante : en s’évaporant, elle évacue la chaleur du corps, le protégeant ainsi d’une surchauffe.

La sueur étant principalement composée d’eau, le liquide perdu doit être remplacé.

Selon le type de sport et la température ambiante, la perte d’eau par heure peut se situer entre un et quatre litres.

Si vous voulez savoir exactement, vous devriez vous peser avant et après l’exercice.

La perte de poids correspond à la quantité de boisson requise.

Étanchez votre soif tôt

Lorsque vous faites de l’exercice, il est important de boire au bon moment, de préférence avant que la soif ne s’installe.

Comme la faim, la soif ne peut être attribuée à un organe ou à une partie du corps.

Lorsque le volume sanguin diminue et que la quantité de substances dissoutes dans le sang augmente, les cellules sensorielles transmettent cette information au cerveau.

Dès que la perte d’eau dépasse 0,5 % du poids corporel (environ 350 millilitres chez l’adulte), le cerveau reconnaît un manque d’eau et déclenche la soif.

La sensation de soif peut facilement être ignorée pendant le sport et dans la vie quotidienne.

Il est donc conseillé de toujours veiller à boire suffisamment.

Il faut boire environ 250 millilitres d’eau minérale ou de jus de fruit avant même de faire du sport.

Il est important de commencer par une balance des fluides équilibrée.

Trop peu de fluide, baisse des performances

Les premiers signes d’un manque de liquide ne sont pas spectaculaires, mais deviennent perceptibles lorsque la teneur en eau du corps diminue de deux pour cent.

L’apport d’oxygène et de nutriments au cerveau et aux muscles est restreint, les performances diminuent.

Pour les activités sportives d’une heure maximum, il suffit de remplacer les pertes de sueur par la suite.

Les sports d’endurance d’une durée supérieure à une heure nécessitent un apport en liquide pendant l’exercice afin d’éviter une baisse des performances ou des problèmes circulatoires.

À titre indicatif, buvez environ 200 millilitres de liquide toutes les 20 minutes.

Les différents types de boisson

Les boissons isotoniques ou hypotoniques

Ce type de boisson a une composition qui est proche de celle de votre sang.

L’avantage, la boisson isotonique est rapidement et facilement digérée.

Les boissons isotoniques contiennent notamment de l’eau, des glucides (ce sont eux qui donnent de l’énergie pendant l’effort), du sodium (qui permet de compenser les pertes de sels minéraux), du potassium, du magnésium ou encore des antioxydants.

Dans certaines boissons, on retrouve également des protéines, réservez-les pour les efforts physiques de plusieurs heures.

Certaines boissons isotoniques se présentent sous forme de poudre, c’est à vous de les diluer avec de l’eau.

Les boissons riches en maltodextine permettent de « recharger » les stocks de glycogène (que l’on peut comparer au carburant lors d’un effort sportif).

Les boissons d’attente et de récupération  

En diététique sportive, il existe également des boissons dites d’attente et de récupération.

La boisson d’attente est une boisson qui se consomme avant une épreuve sportive ou un entrainement.

Vous allez pouvoir la boire jusqu’à une heure avant.

Cette boisson sucrée permet d’éviter l’hypoglycémie et de donner au corps ce dont il a besoin avant un effort physique intense.

Généralement riche en maltodextrine, elle est très bien tolérée par l’estomac et se digère bien.

Au contraire, une boisson de récupération se consomme après un effort physique intense.

Ce type de boisson permet de redonner au corps des protéines et des acides aminés essentiels pour bien récupérer.

Une boisson de récupération est conseillée après une compétition ou un effort intense inhabituel.