C’est le retour des beaux jours ! C’est donc le bon moment pour faire une petite escapade à vélo en montage. Néanmoins, ces exercices intenses requièrent une bonne préparation physique et mentale. Lisez nos conseils pour gravir les cols dans les meilleures conditions…

Le choix du vélo, est-ce primordial ?

Bien sûr ! Pour progresser dans les cols, il est nécessaire d’avoir un équipement de qualité et adapté. De la sorte, vérifiez le type et la performance de votre vélo avant de vous lancer dans cette aventure. De même, il est vivement conseillé d’acheter un vélo léger et de gonfler les pneus à une pression élevée pour réduire les résistances dues aux frictions.

Avoir une bonne condition physique est aussi primordial. Le grimpeur doit avoir un rapport poids/puissance élevé et doit apporter tous les équipements nécessaires : la montre cardio, le casque, les lunettes de soleil, un coupe-vent, etc.

Remarque : Un entretien complet de votre vélo est indispensable avant l’ascension. D’ailleurs, cela vous permettra d’assurer une meilleure longévité et performance à votre matériel.

Comment progresser rapidement ?

La pratique, c’est le point clé pour améliorer votre technique de grimpe. De la sorte, travaillez votre endurance régulièrement même sur des terrains plats. C’est bon pour la santé, mais cela améliorera également votre performance. Toutefois, privilégiez les exercices ciblés pour avoir des résultats rapides. Vous pouvez par exemple alterner les séries longues et courtes selon votre disponibilité. Une fois que vous vous habituerez aux terrains stables, tentez des petites côtes et pédalez à faible cadence. Testez de nouvelles sensations !!! En grimpant régulièrement, vous améliorerez votre souffle et vous gagnerez en efficacité !!! Enfin, faites une sortie en montagne. Cependant, privilégiez un col à pente assez faible pour commencer ou un col difficile mais avec une longueur plutôt faible.

Remarque : L’entrainement dure entre 3 à 4 semaines avant de pouvoir attaquer de longs cols.

Autres choses à savoir !

Lorsque vous montez, vous adoptez une nouvelle posture et la masse musculaire est très sollicitée. Néanmoins, pour ne pas vous fatiguer rapidement, essayez d’adopter une position naturelle. Pour vous aider, n’hésitez pas à réaliser des courtes montées ou à faire des séries sur home-trainer. Vous trouverez ainsi facilement les positions les plus confortables pour gravir à des longues montées sans difficulté.

Le cyclisme dans les cols requiert également une bonne condition physique. Ainsi, reposez-vous avant la sortie et buvez une quantité d’eau suffisante pour vous hydrater avant, pendant et après les efforts physiques. Pour le régime, privilégiez les aliments riches en fibres et en glucides, avec un faible index glycémique. Les graisses sont à bannir. En somme, c’est un sport qui fait travailler votre masse musculaire et votre endurance. Donc, il est essentiel de se préparer physiquement et mentalement !

Remarque : Un échauffement d’au moins 30 minutes est indispensable avant une ascension difficile.