Faire du vélo, à première vue c’est simple. Cependant, il ne suffit pas de pédaler et de maîtriser son guidon. Pour progresser, il existe quelques techniques à apprendre. C’est un sport qui exige une bonne préparation physique et mentale. Une pratique régulière est également indispensable.

Fixer un objectif et s’entraîner régulièrement !

Pour devenir un cycliste confirmé, la première chose à faire, c’est de fixer un ou des objectifs. Cela vous apportera la bonne dose de motivation nécessaire pour progresser en cyclisme : combien d’heures par séance ? Combien de fois par semaine ? quel type de difficulté ? Quel type de terrain ? Bref, pour faire plus simple, rédigez un carnet d’entraînement !

Attention ! Vos objectifs doivent être réalisables !

En outre, même si vous manquez de temps, vous devez pratiquer le vélo entre 2 à 3 fois par semaines. Effectivement, pour gagner en puissance, il faudrait un entrainement régulier ! Sinon, à chaque fois, vous devez recommencer à zéro. Pourquoi ? Parce que vous devez atteindre votre dernier niveau, et cela va exiger beaucoup plus d’effort.

Remarque : Votre organisme est plus fragile après des interruptions fréquentes, car il ne peut pas s’adapter facilement aux changements de rythme. Pour éviter les temps morts, équipez-vous d’un home-trainer ! Toutefois, essayez de réduire de moitié la durée habituelle. Par exemple, pour une séance de 2 heures en plein air, travaillez vos muscles pendant 1 heure chez vous !

Faire un entrainement spécifique et tester des parcours difficiles

Vous devez d’abord commencer par un entraînement spécifique. Il s’agit d’un type d’exercice que vous allez répéter à chaque sortie pour gagner en intensité : cadence de pédalage, durée, parcours…

Avez-vous déjà essayé des sprints intenses ? Pour augmenter votre endurance, vous devez être performant aussi bien pendant les courts et les longs efforts. Un entrainement régulier est donc utile pour habituer les muscles aux contraintes prolongées. Mais il faudrait également suivre de près son régime alimentaire. Il faudrait boire suffisamment d’eau pour hydrater son corps. De même, une alimentation faible en graisse et riche en apports en glycogène est essentielle.

Remarque : Respectez le temps d’échauffement de 20 minutes au minimum !

Bon à savoir !

Il est toujours nécessaire de faire des exercices physiques pendant les inter-saisons. L’inactivité pendant une longue période peut détériorer votre condition physique. Or, trop d’activité musculaire est également déconseillée. Si vous ne pouvez pas faire du vélo, essayez d’autres sports : ski de fond, course à pied, etc.

Enfin, la récupération est une étape incontournable. Un temps de repos est donc nécessaire. Exemple : Pour une balade de 3h, il faudrait attendre 2 jours pour que l’organisme récupère. Pour un travail d’une heure, 24 heures peuvent suffire.