La bicyclette est un excellent moyen de transport, mais vous devez suivre quelques conseils pour rouler en toute sécurité.

Utilité de vélo

Le vélo prend de plus en plus de place dans la vie quotidienne des grandes villes. Utilisé comme moyen de transport pour se rendre au travail ou à l’école, pour les loisirs, pour la pratique d’exercices et de compétitions, les utilisateurs défendent qu’en plus d’apporter des bénéfices pour la santé, il contribue à la fluidité du trafic et, par conséquent, à la réduction de la pollution atmosphérique dans les grands centres urbains.

En fait, la bicyclette est le premier véhicule que la plupart des gens utilisent dans leur vie. Pour cette raison, le vélo est considéré comme une activité presque intuitive. Ceux qui ont appris dans leur enfance ne l’oublient jamais.

Les accidents peuvent être dus à la négligence, à l’imprudence des conducteurs et des cyclistes, et au non-respect du code de la route. Selon le bilan des accidents mortels du CET, en 2014, 47 cyclistes sont décédés : 43 hommes et 16 garçons et adolescents âgés de dix à 19 ans.

Le choix du vélo et accessoires 

Quel que soit votre âge, si vous voulez réduire le risque de faire partie de cette statistique, faites attention aux recommandations suivantes :

Choisissez le modèle de vélo en fonction de votre morphologie et de la façon dont vous comptez l’utiliser. Mettez un équipement qui aide les conducteurs à vous voir, vous et votre vélo, en mouvement. Les accessoires fournis par l’usine ne sont généralement pas suffisants.

Pour votre sécurité, la bicyclette doit être équipée de plaques réfléchissantes, y compris sur les pédales, d’un rétroviseur, d’un indicateur de direction et d’une lampe de poche avec une lumière blanche à l’avant et une lumière rouge à l’arrière, surtout si vous avez l’intention de rouler la nuit, au crépuscule ou sous la pluie ou le brouillard, lorsque votre vision et celle des autres conducteurs sont très réduites ;

Portez toujours un casque adapté au type de cyclisme que vous allez pratiquer : transport, loisirs, compétitions, activité physique, etc.

Protégez vos mains avec des gants spéciaux pour éviter les blessures en cas de chute et gardez-les au chaud les jours de grand froid. Les lunettes sont également importantes car, en plus de protéger les yeux contre les rayons ultraviolets, elles empêchent la pénétration de corps étrangers (poussière, rayures) qui peuvent momentanément altérer la vision et l’équilibre ;

Préférez les vêtements légers, avec des bandes réfléchissantes et fluorescentes sur le devant du corps et dans le dos ;

Vérifiez régulièrement l’état mécanique de votre bicyclette: pression des pneus, fonctionnement des freins, réglage de la selle, du guidon et des poignées ;

Respectez le code de la route

S’il n’y a pas d’espace réservé aux cyclistes, roulez toujours à droite, pas trop près du trottoir et jamais du mauvais côté de la route. Dans le sens inverse, le temps qui vous sépare, vous et votre vélo, du véhicule venant en sens inverse est plus court car la vitesse relative entre vous et votre vélo est fortement augmentée;

Évitez de conduire sur les voies rapides, les avenues et les rues très fréquentées. Évitez les heures de pointe. Privilégiez les itinéraires plus calmes, même s’ils sont plus longs et plus fastidieux ;

Suivez les conseils des plus expérimentés. Arrêtez-vous aux carrefours et aux angles, regardez des deux côtés avant de commencer à les traverser. Redoublez d’attention aux sorties de garage et de parking. N’utilisez pas les voies réservées aux bus ;

Descendez de votre vélo pour traverser les intersections fréquentées et si c’est absolument nécessaire, utilisez les trottoirs. Dans les deux cas, faites le tour du piéton et poussez votre vélo ;

Ne changez pas de voie ou de direction sans signaler au préalable votre manœuvre ;

Restez concentré sur ce qui vous attend. Ne regardez en arrière que lorsque c’est absolument nécessaire. N’utilisez pas votre casque pour écouter de la musique ou votre téléphone portable pendant que vous faites du vélo.

L’article 201 du code national de la route stipule que les conducteurs doivent « respecter une distance latérale d’un mètre et cinquante centimètres lorsqu’ils doublent ou dépassent une bicyclette » et que les cyclistes, ainsi que les piétons, ont la priorité sur les véhicules à moteur.

Ne croyez pas que cette loi sera toujours respectée. Rouler à vélo en toute sécurité, en tenant compte des caractéristiques des rues et avenues que vous empruntez, devrait être une préoccupation constante pour tous les cyclistes.