Faire le tour du monde à vélo, c’est une expérience unique. Vous allez découvrir des paysages et des sites hors des sentiers battus, dormir sous la belle étoile, etc. Néanmoins, ça se prépare physiquement et mentalement. Le corps va être soumis à de rudes épreuves pendant des mois. Et il faudrait également penser aux formalités administratives et aux moyens financiers…

Les formalités administratives et les conditions météorologiques

Puisque vous allez passer des frontières étrangères, vous devez vous informer sur les formalités administratives. Avez-vous besoin d’un visa ou est-ce qu’un passeport peut faire l’affaire ? La vaccination est-elle obligatoire ? Avez-vous besoin d’un carnet de santé ?

En outre, renseignez-vous également sur le climat à cette période de l’année et sur l’état des routes. Partir pendant la saison des pluies n’est pas du tout conseillé !!! Or, le climat peut changer d’une région à l’autre.

Les préparatifs avant le jour J

Une fois que vous aurez en main toutes les infos concernant les formalités, il faudrait ensuite définir un budget pour votre voyage à vélo. Pour atteindre la somme nécessaire, épargnez des mois en avance. En cas de besoin, demandez du sponsoring, faites des collectes de fonds… Pour financer le projet, vous pourrez même être amené à vendre vos biens : maison, objets de valeur…

Ensuite, il faudrait planifier l’itinéraire. Bien sûr, certains vous diront que c’est plus palpitant de partir à l’aventure sans rien préparer. Mais pour voyager dans des meilleures conditions, faites une check-list de votre itinéraire. C’est plus prudent !

Enfin, il faut être bien équipé pour un grand voyage à vélo ! Pour cela, achetez un vélo performant et de bonne qualité qui peut vous assurer une durée de vie plus longue. La puissance, la robustesse et la légèreté sont des critères essentiels lors du choix. Vous devez aussi penser à la tente, au sac de couchage ou matelas gonflable, au réchaud, aux sacoches, etc. Bref, tout doit être de gamme supérieure !

Remarque : Listez le matériel nécessaire afin de ne rien oublier. Et préparez vos bagages plusieurs jours en avance.

L’entrainement

Tout le monde peut faire du vélo. Mais le tour du monde requiert une bonne condition physique ! Un entraînement régulier est indispensable plusieurs mois avant la date butoir. Roulez à vélo au moins 3 fois par semaine, abonnez-vous dans une salle de musculation, faites de la natation, etc. En somme, habituez votre corps au rythme avant de vous lancer dans cette aventure ! Puis, évaluez vos performances et essayez de battre vos records.