Ils sont de plus en plus nombreux à craquer pour le vélo électrique. Ce deux-roues fonctionne de manière tout à fait traditionnelle, à la différence près qu’il permet également une assistance qui fonctionne de manière électrique. Cela permet, entre autres, de fournir moins d’effort au moment des montées, par exemple. Avant de craquer, on peut toutefois se poser la question du choix de la batterie électrique.

Ce qu’il faut savoir sur la batterie électrique d’un vélo

Avant de se décider à craquer pour un vélo électrique, on est en droit de se poser des questions sur la batterie vélo électrique. Comment fonctionne-t-elle, au juste ? Il faut savoir que ce composant du vélo dispose de plusieurs éléments que sont le boîtier, les cellules, le câblage et la carte mère.

batterie électrique

Le boîtier est tout simplement le contenant, et, en règle générale, il est conçu dans un assemblage en résine. Cela permet d’amortir en cas de choc, par exemple. Les cellules servent quant à elles de réservoir à l’énergie, et sont assemblées entre elles par un câblage. Quant à la carte mère, c’est tout simplement elle qui contient la programmation du vélo électrique.

Il faut aussi savoir que le poids d’une batterie de vélo électrique dépend de sa qualité. En moyenne, pour un bon produit, il faut compter environ 2,5 kilos. L’autonomie, quant à elle, dépend de plusieurs facteurs, comme la qualité des cellules ou encore la manière dont le cycliste pédale. Bien entendu, cela dépend aussi de l’état du vélo. Eh oui, cela joue forcément !

Bien évidemment, il faut aussi prendre en compte le poids du cycliste. Par exemple, l’autonomie de la batterie ne sera pas la même avec un propriétaire de 80 kilos qu’avec un propriétaire de 60 kilos. Plus le cycliste sera lourd, moins l’autonomie de la batterie du vélo électrique sera importante.

Avant de choisir, on peut aussi s’intéresser au reconditionnement de batterie. Pour cela, n’hésitez pas à faire un tour par ici. Vous trouverez plein d’informations intéressantes à ce sujet.

Le choix de la batterie électrique

Pour bien choisir la batterie de son vélo électrique, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. Déjà, il faut savoir que toutes les batteries sont plus ou moins compatibles avec tous les vélos. Il faut tout de même être attentif à garder la même tension, et à adapter la connectique si besoin.

La question du format peut ensuite se poser. Il existe, par exemple, des batteries “trapèze” que l’on fixe au cadre du vélo électrique. Le plus souvent, le verrouillage se fait par clé, afin d’assurer une certaine sécurité. Mais la batterie peut aussi se présenter sous la forme “PVC”. Dans ce cas, on peut par exemple la place dans un sac à dos ou dans la caisse d’un vélo cargo.

Évidemment, il est logique de se poser la question de l’autonomie. Comme nous l’expliquions plus haut, cela dépend de très nombreux paramètres. Néanmoins, on peut se faire une idée approximative en se basant sur le fait qu’avec un ampère, on peut réaliser, en moyenne, 4 kilomètres en vélo électrique.

À partir de là, on peut se dire qu’avec une batterie de 15 Ah, on peut effectuer en moyenne 60 kilomètres. Attention encore une fois, cette donnée peut varier en fonction de très nombreux paramètres et n’est donnée qu’à titre indicatif. Il suffit que vos pneus soient mal gonflés, que le vent souffle contre vous ou que le dénivelé de la route change pour que l’autonomie de la batterie de vélo électrique varie.

Pour plus d’informations sur le VAE de manière générale, nous vous invitons à consulter ce lien.